DIY : Activités Montessori – Printemps

Nombreuses sont les activités Montessori que vous pouvez mettre en place vous-même à la maison avec un minimum de matériel. Voici une petite sélection d’activités DIY à réaliser sur le thème printanier pour enrichir vos étagères Montessori.

Par Jeanne Guillaume

Pour ce thème de printemps, nous vous proposons un dossier spécial d’activités Montessori DIY (do it yourself = à réaliser soi-même) qui font la part belle à la nature. Graines, œufs, jardinage, oiseaux, … faisons explorer nos enfants et mettons à profit ce que la nature nous offre pour leurs apprentissages !

Voici des propositions, selon les activités, pour des enfants de quelques mois à 5 ans, organisées suivant cinq aires Montessori :

  • Sensoriel
  • Vie pratique
  • Langage
  • Mathématiques
  • Culture

Explorations sensorielles DIY Montessori au printemps

Le beau temps et la nature qui explose appellent nos sens ! Nous vous proposons quatre idées d’activités sensorielles Montessori DIY d’une grande simplicité, sur le thème du printemps, à adapter selon l’âge de votre enfant : l’exploration libre, le parcours sensoriel, le bol de graines et le tri de graines.

Exploration sensorielle libre :

Dans les premiers mois et les premières années de l’enfant, l’exploration sensorielle tient une grande place dans ses apprentissages. De la façon la plus simple qui soit, avec la venue des beaux jours, profitez-en pour permettre à votre enfant d’explorer avec ses mains et ses pieds les éléments de la nature :

  • le chatouillis de l’herbe
  • la douceur des galets
  • le sable
  • l’eau
  • la boue
  • les feuilles sèches …

L’exploration sensorielle passe également par l’odorat, le goût, la vue et l’ouïe. Multipliez les opportunités pour que votre enfants exerce ses sens, un préalable essentiel à tout apprentissage selon Maria Montessori ! Sentir des fleurs, goûter des fruits, observer les couleurs des fleurs et des papillons en les nommant, écouter le chant des oiseaux et essayer de les repérer dans les arbres …

Le parcours sensoriel

Pour des enfants déjà à l’aise avec la marche, vous pouvez créer, à l’image de nombreuses crèches Montessori, un parcours sensoriel :

Certains parents ont la possibilité d’intégrer à leurs jardins ou leurs plates bandes, une succession de carrés constitués par exemple de :

  • sable
  • écorces 
  • pelouse
  • galets
  • rondins de bois …

Le principe consiste à encourager son enfant à emprunter ce parcours sensoriel pieds nus. Une variation consiste à le faire les yeux bandés, notamment pour les enfants plus âgés. On les challengera alors à reconnaître la matière sur laquelle ils marchent. 

Pour un parcours sensoriel temporaire DIY et réalisable, même en appartement, vous pouvez utiliser des cagettes, plateaux ou boîtes solides à bord bas et y disposer de même : des graviers, de la paille, ou toute idée simple à réaliser qui vous viendrait à l’esprit. Les matières naturelles sont à favoriser. Disposez ensuite ces contenants les uns à la suite des autres pour constituer un chemin sensoriel.

Le bol de graines

Pour un enfant à partir de 2 ans environ (et sans limite d’âge, vous verrez, même vous y trouverez une grande satisfaction !), préparez dans un grand contenant type saladier ou cuvette, une bonne quantité des graines au choix :

  • riz
  • lentilles
  • haricots secs …

Montrez à votre enfant comment y plonger les mains et faire glisser les graines entre les doigts.

Si des graines s’échappent du contenant, montrez à votre enfant comment les ramasser.

L’idéal est que ce bol reste à la disposition de l’enfant sur une étagère à sa hauteur. Il pourra ainsi y revenir autant de fois qu’il le souhaite et mettre en œuvre son besoin de répétition.

Si vous craignez la dispersion des graines, imaginez et apprenez à votre enfant une procédure lui permettant lui-même de tout remettre en ordre.

Variations : 

  • Dissimuler de petits objets dans les graines
  • placer une grosse cuillère dans le bol
  • changer régulièrement le type de graines pour renouveler l’intérêt de votre enfant
  • Manipulation de l’argile

En plus du raffinement de son toucher et de son sens stéréognostique, l’enfant tirera de cette activité un sentiment de bien-être et une belle concentration.

Le tri de graines

Pour des enfants encore plus âgés, à partir de 3 ans environ, nous vous proposons le tri de graines.

  • Disposez sur un plateau un grand récipient et plusieurs petits récipients (autant que de catégories différentes de graines).
  • Dans le grand récipient, placez par exemple des graines de pois chiche, des haricots rouges et des grains de maïs (cela peut être aussi trois sortes de haricots différents : blancs, rouges, noirs, ou bien d’autres combinaisons ! Selon l’âge de votre enfant, 3, 4 ou 5 ans, vous pouvez adapter la difficulté en changeant le nombre de catégories de graines à trier ou les différences plus ou moins évidentes entre les caractéristiques des graines.)
  • Montrez à votre enfant comment prendre une graine entre le pouce et l’index, l’examiner et lui attribuer un des petits récipients. Répétez jusqu’à ce que toutes les graines soient triées. Puis montrez comment restaurer l’activité dans son état d’origine en versant toutes les graines de nouveau dans le grand récipient.

Cette activité peut également prendre sa place sur votre étagère Montessori ! En plus du raffinement moteur et sensoriel, l’activité de classification est très utile pour les apprentissages académiques futurs de l’enfant : langage, mathématiques. De plus, elle aide l’enfant à construire son ordre intérieur et à travailler sa concentration.

Variations : 

  • Réaliser l’activité les yeux bandés pour se passer de son sens visuel et aiguiser son sens stéréognostique
  • Changer régulièrement le type de graines, le nombre de catégories et le types de récipients pour renouveler l’intérêt de votre enfant

Activités Montessori DIY du printemps : Vie pratique

De même, nous vous proposons deux activités Montessori DIY de Vie pratique autour du thème du printemps : écraser des coquilles d’œuf et les pinces à linge.

Écraser des coquilles d’œuf

Nous recommandons de proposer cette activité à des enfants d’environ 2-3 ans. 

  • Pour cette activité, mettez de côté vos coquilles d’œuf rincées lorsque vous cuisinez.
  • Quand vous disposez d’une dizaine de coquilles, arrangez-les sur un plateau (arrondis vers le haut pour plus d’esthétisme).
  • Ajoutez un petit maillet en bois sur la droite du plateau (si vous savez déjà que votre enfant est droitier, sinon à gauche, ou alternez pour vous donner l’opportunité d’observer s’il démontre un côté dominant) et un petit bol.
  • Démontrez comment écraser les coquilles avec le maillet et comment les disposer ensuite dans le bol. Invitez votre enfant à continuer.
  • Montrez ensuite comment verser les coquilles dans votre compost ou votre poubelle.

Variations : 

  • Écraser les coquilles à l’aide d’un pilon dans un bol
  • Écraser des mottes de terre au jardin 

Les pinces à linge

Les pinces à linge sont un formidable outil pour travailler la motricité fine et la dextérité de la pince à trois doigts (pouce, index, majeur).

  • Choisissez une taille de pinces à linge adaptée à la force et à la taille des mains de votre enfant.
  • A partir de 2 ans, les enfants s’exerceront simplement à ouvrir les pinces à linge et les fixer. Disposez donc seulement sur votre étagère Montessori un petit panier ou boîte dans laquelle vous placerez 4 ou 5 pinces à linge. Montrez à votre enfant comment les ouvrir et les fixer sur le bord du panier ou de la boîte. Puis comment les retirer et les replacer à l’intérieur avant de ranger le matériel.
  • Pour des enfants plus âgés, tendez un fil entre deux tiges (des baguettes chinoises jetables par exemple) fixées au bord de la boîte (vous pouvez par exemple perforer la boîte de chaque côté de la tige, ceci à deux reprises, en bas et en haut, et y passer un fil que vous nouez de façon à stabiliser ces deux “poteaux”). Une large et haute anse de panier peut également permettre de fixer un fil d’un bord à l’autre.
  • Disposez dans la boîte (ou panier) 6 pinces à linge et 6 pièces de tissus (soit des petits carrés, environ de 2 cm sur 2 cm, soit des petits morceaux de tissus découpés selon la forme de vêtements, pantalon, T-shirt etc, de mêmes dimensions).
  • Montrez à votre enfant comment épingler ces pièces de tissus au fil avec les pinces à linge. Et comment replacer le tout ensuite dans la boîte.

Variations : 

  • Cette activité peut être couplée à l’identification des couleurs : les pinces à linge de couleurs différentes seront fixées à des pièces de tissus ou de cartons de la même couleur.
  • Elle peut également être couplée à une activité de numération : sur un carton où sont inscrits deux points, fixez deux pinces à linge, à un autre doté de 4 points, 4 pinces, etc… de 1 à 4 pour une jeune enfant (3 ans), plus pour un enfant plus âgé. Attention à bien veiller à ce que l’activité que vous proposez contient le nombre exact de pinces requises. Ceci représente le principe de contrôle de l’erreur cher à Maria Montessori.

Activités Montessori DIY du printemps : Langage

Comptines

L’apprentissage du langage chez les très jeunes enfants se fait oralement. Petites comptines et lecture de livres sur le thème du printemps nourriront donc ces petits cerveaux de nouveau vocabulaire printanier.

En guise d’exemple, voici une comptine très simple pour les enfants d’environ 2 ans et plus : 

Le printemps

Un petit œil jaune, tout jaune

– c’est la primevère, la première.

Un petit œil blanc, très franc

– c’est la pâquerette, mignonnette.

Un petit œil bleu, malicieux

– c’est le myosotis, tout fleuri.

Un œil de satin, quel malin !

– c’est la violette, qui me guette.

De manière générale, nommer pour votre enfant ce que vous observez comblera son besoin d’apprendre et sa curiosité. Voici une belle occasion pour vous de réviser le nom des fleurs et des oiseaux !

Cartes de nomenclatures Montessori DIY : le printemps à l’honneur !

Vous pouvez créer et imprimer des cartes de nomenclature pour vos enfants à partir de 18 mois, tel un imagier.

Composez de petits sets de 4 cartes pour commencer, suivant un thème.

Sur le thème du printemps, pour les jeunes enfants, les cartes pourront comporter par exemple : une feuille, une fleur, un arbre, un fruit. 

Nommez ces éléments en donnant une à une les cartes à votre bébé.

Pour les enfants plus âgés, à partir de 5 ans environ, qui atteignent un stade plus abstrait, le matériel Montessori s’enrichit de cartes à faire correspondre, ou cartes de nomenclatures, plus complexes.

Soit elles se composent de 3 cartes différentes : Une photo accompagnée de sa légende (la carte référence) et deux autres cartes, l’une seulement avec la photo et l’autre seulement avec la légende. Ces deux dernières cartes mises ensemble égalent la taille de la première. L’intérêt sera donc pour l’enfant de, tout d’abord, disposer les cartes références sur un tapis en colonne, puis de chercher à faire correspondre les photos, puis les légendes.
Soit les cartes de nomenclatures se composent de 2 cartes identiques à faire correspondre.

Vous trouverez notamment sur ce site, des cartes de nomenclature gratuites, prêtes à être imprimées.

Dans le même esprit, vous pouvez imaginer vos propres cartes de nomenclature et les réaliser facilement à l’aide de Powerpoint par exemple.

Idées de thèmes pour le printemps :

  • fleurs
  • outils de jardinage
  • oiseaux
  • insectes …

Activités Montessori DIY du printemps : Mathématiques

Pour vos petits et vos plus grands, voici deux activités de Mathématiques Montessori à reproduire vous-même sur le thème du printemps :

La correspondance un objet – un objet 

  • La correspondance un objet – un objet est la première étape des pré-mathématiques Montessori.
  • S’ensuivra la correspondance un objet – une image.
  • Puis la correspondance une image – un image (telle que les cartes à faire correspondre).

Suivant la progression du plus concret au plus abstrait préconisée par Maria Montessori.

Cette première étape convient à des enfants d’environ 3 ans (voir l’option pour les enfants plus jeunes dans les variations ci-dessous).

Le principe est de disposer d’une série de quelques objets (5 environ) de deux types et qui vont ensemble. Par exemple, sur notre thème printanier, cela peut être :

  • 5 petits nids, 5 petits oiseaux (ou œufs)
  • 5 petits vases, 5 fleurs à tige coupée
  • ou 5 pots miniatures, 5 graines
  • Alignez la première série d’objets sur une table, par exemple les nids.
  • Faites correspondre la deuxième série d’objets, par exemple les petits oiseaux ou les œufs, en les plaçant dans les nids.
  • Laissez à votre enfant le temps d’observer quelques secondes puis replacez tous les objets dans le contenant que vous avez prévu et invitez-le à reproduire l’activité.
Variations :
  • Pour des enfants plus jeunes, cela peut se simplifier en une boîte vide de 10 œufs et à 10 œufs en bois, ou 10 grosses graines du type marrons ou noix, ou encore le jeu du hérisson expliqué ici.

Les fuseaux :

Si votre enfant sait dénombrer de 1 à 9 et qu’il connaît les symboles jusqu’à 9, il est prêt pour associer les quantités aux symboles.

Vous pouvez alors vous-même fabriquer l’activité Montessori des fuseaux, destinée à enseigner la numération et les symboles de 1 à 9. Vous pourrez pour cela mettre à profit la douceur printanière pour collecter avec votre enfant de petits bâtons de bois.

  • Disposez dans un contenant (panier, boîte), 45 bâtonnets identiques.
  • Inscrivez sur 10 carrés de cartons, les chiffres de 0 à 9.
  • Munissez-vous de 8 élastiques.
  • Montrez à votre enfant comment compter les bâtons et les faire correspondre à chaque étiquette. Ainsi, devant 0, il n’y aura pas de bâton. Devant 1, posez 1 bâton. Pour 2, liez 2 bâtons avec un élastique et posez-les devant l’étiquette où est inscrit le chiffre 2. Et ainsi de suite. Une fois terminé, chaque bâton aura été utilisé (il est important qu’il n’en reste, ni n’en manque. Il s’agit là encore du contrôle de l’erreur.)

Variations : 

  • Cette activité peut se faire sans suivre l’ordre croissant.

En Culture, que faire en Montessori DIY au printemps ?

Un activité à répéter chaque année pour illustrer le printemps est celle de la germination d’une graine. Que vous soyez en ville ou à la campagne : succès assuré !

  • Avec votre enfant, faites tremper au moins deux graines de haricots toute une nuit dans un peu d’eau.
  • Le lendemain, invitez votre enfant à remplir de terreau un récipient transparent.
  • Proposez-lui d’y planter les deux graines, le plus proche de la paroi possible afin d’observer ensuite la germination.
  • Invitez votre enfant à arroser les graines chaque jour et à observer l’évolution.

Extensions :

  • Cartes de séquençage (une carte par stade, le but étant de les mettre dans l’ordre)
  • Enseigner le vocabulaire : graine, radicule, tégument, racine, tige, cotylédons, feuilles … 
  • Vidéo time-lapse de la germination et la croissance d’un haricot.

Et si vous cherchez encore plus d’idées pour appliquer Montessori à la maison, nous vous invitons à lire l’article : Montessori à la maison, sans matériel.

Guide d’activités Montessori de 0 à 3 ans

60 activités à faire chez soi pour développer la motricité, l'éveil des sens, la logique, le langage et l'autonomie

En savoir plus