Le poinçonnage

Le poinçonnage est une activité qui coche en tout point les caractéristiques d’une activité Montessori. Elle est facile à mettre en place à la maison pour son enfant de 3 à 6 ans.

Par Guide Montessori
Guide d’activités Montessori de 0 à 3 ans

60 activités à faire chez soi pour développer la motricité, l'éveil des sens, la logique, le langage et l'autonomie

Découvrir le guide

Une activité Montessori simple aux multiples avantages 

Le poinçonnage est une activité facile à mettre en place dans une ambiance Montessori pour des enfants de 3 à 6 ans ou à la maison pour son propre enfant. Elle allie de nombreux avantages tant pour le plaisir de l’enfant que pour construire sa concentration et muscler sa main pour le préparer à l’écriture.

Le matériel requis pour le poinçonnage

Dans un plateau, disposez :

  • un morceau de feutre épais (d’au moins un centimètre d’épaisseur, et d’environ 15×15 centimètres de côtés)

ou : une petite serviette éponge ou autre tissu épais plié en plusieurs épaisseurs

    ou : une très grosse punaise adaptée au doigt de l’enfant.

Plus la pointe est longue et la tige courte, plus l’outil est dangereux. Préférez donc des piques d’environ 5 millimètres.

  • des morceaux de papier (d’environ 10×10 centimètres de côtés) sur lesquels sont tracées des formes simples

A qui est destinée cette activité Montessori ?

Vous pouvez présenter cette activité à un enfant dès 31/2 ans s’il démontre:

  • la responsabilité nécessaire à manier un outil pointu et un bon jugement
  • une certaine habileté (il transporte de petits meubles, un plateau …)
  • une certaine force dans ses doigts déjà exercée avec des activités Montessori telles que la pince à cornichon ou le compte-goutte
  • une bonne coordination œil-main

Présentation de l’activité Montessori poinçonnage :

  1. Désignez à l’enfant le plateau contenant l’activité afin qu’il identifie où cette activité se range dans l’ambiance ou chez vous.
  2. Transportez le plateau ou invitez l’enfant à le transporter sur une table.
  3. Installez-vous du côté de la main dominante de l’enfant.
  4. Saisissez-vous du poinçon et, si cela vous semble approprié suivant le développement de l’enfant, nommez-en les parties.
  5. Posez des règles de sécurité qui vous conviennent. Exemple : le poinçon ne s’utilise que sur ce plateau, assis.
  6. Choisissez un des morceaux de papier et déposez-le sur le morceau de feutre.
  7. Dites “ Je vais faire des trous seulement sur cette ligne”, et placez soigneusement l’extrémité du poinçon sur la ligne, poinçonnez en maintenant l’outil à l’aide de votre pouce, index et majeur, lentement. Continuez à faire des trous rapprochés le long de la ligne. (Vous allez être surpris de réaliser que vous-même allez apprécier cette activité !)
  8. Une fois toute le contour de la forme poinçonnée, elle se détachera comme “prédécoupée”. Placez cette forme dans l’emplacement prévu dans votre environnement pour les œuvres achevées.
  9. Jetez les chutes de papier à la corbeille à papier. Replacez le matériel en ordre sur le plateau (poinçon à droite du morceau de feutre si l’enfant est droitier) et rangez le plateau dans l’étagère.
  10. Invitez l’enfant à réaliser lui-même cette activité de poinçonnage.

Quels sont les avantages du poinçonnage ?

L’activité de poinçonnage a toute sa place dans un environnement Montessori pour les raisons suivantes :

Il s’agit d’un matériel concret, d’un outil réel qui éveillera l’intérêt de l’enfant et le responsabilisera.

Il s’agit d’un matériel qui invite l’enfant à une concentration pour une activité longue, paisible, agréable.

La sensation de perforation du papier est en effet source de grande satisfaction et encourage l’enfant à persévérer dans cette activité. (Vous êtes-vous déjà relaxé en appuyant sur les bulles d’un papier à bulles ? Le poinçonnage est largement autant satisfaisant, et plus aisé pour un jeune enfant !)

L’enfant travaille à cette occasion la coordination œil-main et  la pince à trois doigts si essentielle à son futur apprentissage de l’écriture.

La très grande accessibilité dès un jeune âge de la maîtrise de cette activité construit en l’enfant une belle confiance en lui-même.

Varier les formes à perforer proposées maintiendra intact l’intérêt de l’enfant dans le temps. Vous pouvez, par exemple, les adapter selon les saisons ou les festivals que vous célébrez. Si vous disposez des formes à dessin Montessori, il est intéressant de coupler les deux activités.

Notez cet article

Guide d’activités Montessori de 0 à 3 ans

60 activités à faire chez soi pour développer la motricité, l'éveil des sens, la logique, le langage et l'autonomie

En savoir plus