Quel lit Montessori pour son enfant ?

Votre bébé arrive bientôt et vous vous demandez comment installer sa chambre ? Bien évidemment, vous souhaitez en tant que parents que votre enfant soit accueilli dans les meilleures conditions possibles dans sa nouvelle maison ! Toutefois, s’agissant du lit, accessoire indispensable dans la chambre du bébé, vous ne savez pas quel lit choisir entre un lit à barreaux ou un lit Montessori. Pour vous aider dans votre choix, voici un article détaillé qui dévoile tout ce qu’il faut savoir sur les lits Montessori, inspirés de la pédagogie Montessori.

Par Guide Montessori

Qu’est-ce qu’un lit Montessori ?

Un lit Montessori est un lit près du sol, qui se caractérise par une absence de barreaux ou de structures rigides autour du matelas. Il permet d’encourager la liberté et l’autonomie de l’enfant dans sa chambre. Le lit Montessori est un produit inspiré de la pédagogie Montessori, pensée par Maria Montessori. Cette pédagogie consiste à laisser l’enfant faire ses propres choix, en lui faisant confiance. Cela lui permet de gagner en autonomie dès son plus jeune âge et d’améliorer sa confiance en lui.

Si l’on suit les principes Montessori à la maison, on peut donc aménager une chambre adéquate, propice à la liberté de choisir des enfants. C’est ici que le lit Montessori joue pleinement son rôle. En plus de meubles naturels à la taille de votre enfant – qui lui permettront d’avoir accès à ses jouets sans barrière – un lit installé au sol et sans barreaux, facilitera les mouvements du bébé dans sa chambre et la découverte de son petit univers. Pour une meilleure sécurité, les parents placent généralement des boudins ou coussins autour du matelas dans la chambre. Un barrière sur une partie de la longueur du lit est également une option. L’enfant profitera ainsi pleinement de son sommeil tout en ayant la possibilité de sortir du lit de façon autonome lorsqu’il est éveillé.


Lit Montessori : les avantages

De nombreux parents ont opté pour un lit Montessori en bois naturel pour le bien-être de leurs enfants. Il joue un rôle important dans l’apprentissage des tout petits et leur permet un accueil parfait dans leur première maison. En effet, le but recherché d’un lit Montessori est d’amener l’enfant à se coucher et à sortir de son lit pour accéder à sa chambre sans une aide extérieure.

Le fait d’installer un lit Montessori pour votre bébé l’aide donc à :

  • Développer ses capacités cognitives ;
  • Développer ses capacités sensorielles en l’amenant à parcourir l’environnement qu’est sa chambre ;

De ce fait, ce type de lit en bois naturel est une alternative au lit à barreaux. En effet, les lits à barreaux, s’ils procurent un sentiment de sécurité aux parents, voire de tranquillité, vont à l’encontre des besoins et même, des capacités des jeunes enfants. L’enfant placé dans un lit à barreaux, éveillé et prêt à être actif dans sa chambre, n’a d’autre choix qu’attendre calmement qu’un adulte vienne le soulever.  Il se trouve alors dans une situation de grande dépendance. Grâce à un lit Montessori, votre bébé, lorsqu’il s’éveille, peut circuler dans sa chambre par ses propres moyens, sans dépendre des adultes pour répondre à ses propres besoins.


Comment faire un lit Montessori ?

Un lit Montessori se place au sol. Un simple matelas posé dans un coin de la chambre peut constituer une première étape d’aménagement. Une disposition du lit au sol favorise l’épanouissement naturel des enfants et encadre leur vie à la maison et dans leur chambre pour un bon développement. Votre enfant doit en effet être en mesure de quitter son lit pour se mouvoir et explorer en autonomie.

Plus globalement, une chambre Montessori possède plusieurs espaces, à savoir :

  • Le coin sommeil : avec un lit Montessori accessible facilement à votre enfant ;
  • Un espace dédié aux jeux : où l’enfant peut trouver ses jouets favoris aisément ;
  • Le dressing de l’enfant : avec ses affaires et habits du quotidien ;

Le lit Montessori conditionne donc l’accès à ces trois espaces. Pour une structure supplémentaire, qui va au-delà d’un simple matelas au sol, les parents peuvent choisir une structure en bois ou même installer une petite cabane (voir ci-dessous).

Pour une structure supplémentaire, qui va au-delà d’un simple matelas au sol, des structures en bois existent dont les lits dits “cabanes”.

Lit cabane Montessori : pourquoi est-ce si populaire ?

Le lit cabane Montessori est une variante du lit Montessori. Il se caractérise par un environnement cabane, notamment avec un toit et une structure de bois naturel. Lorsque vous le choisissez pour votre enfant, vous lui offrez, en plus d’un simple lit, une atmosphère de cocon et de réassurance supplémentaire. Le lit est alors une vraie cabane dans laquelle les enfants laisseront libre cours à leur imagination.

Les différences par rapport aux autres lits Montessori

Le lit cabane Montessori a donc une structure faite de bois. De nombreux fabricants et parents optent d’ailleurs pour le pin, pour son faible coût.

Le petit plus du lit cabane Montessori en bois naturel par rapport à un lit classique est qu’il constitue un repaire, presqu’un refuge dans la chambre de l’enfant. C’est à cet endroit que votre enfant se blottira dans sa cabane imaginaire, faite de coussins et de draps, pour jouer, ou pour lire un livre. Dans un lit cabane Montessori, on se sent bien, on se sent rassuré.

Le lit cabane peut donc constituer un bon choix. Mais attention aux dérives marketing et déco qui font la promotion du lit cabane comme un lit Montessori indispensable à la chambre des enfants. Faut-il s’y fier ? Est-il sûr que ce type de lit respecte toujours la pédagogie Montessori ? Etudions plus précisément les caractéristiques d’un lit cabane.

Lit Cabane Montessori : des caractéristiques qui respectent la pédagogie Montessori

En tant que parents, vous vous demandez si le lit cabane en bois naturel respecte les fondamentaux Montessori ? La plupart des lits cabanes du marché ont aujourd’hui peu de similitudes avec le principe du matelas à même le sol, préconisé par Maria Montessori. Même si en son temps, Maria Montessori insistait sur le fait de faire évoluer sa pédagogie, il faut tout de même en conserver les préceptes fondamentaux, ce qui n’est pas toujours le cas pour les lits cabanes :

  • La hauteur du lit : force est de constater que les lits cabanes ne sont pas, pour la plupart, des lits au sol. Ils sont conçus comme des lits traditionnels d’enfants avec une échelle, un tiroir sous le sommier et des pieds. Un problème de sécurité se pose alors, car l’enfant pourrait chuter. Certains lits cabanes sont dotés d’une barrière, ce qui va clairement à l’encontre des principes de liberté de Montessori ;
  • La sobriété : selon la pédagogie Montessori, le lit doit être le plus simple possible. Une chambre d’enfant avec du matériel Montessori se conjugue difficilement avec une surcharge de décorations. Or, les toits des lits cabanes en bois naturel sont devenus des éléments propices à la décoration chargée. Un ensemble trop intense de décoration peut exciter votre enfant et l’empêcher de s’endormir ;
  • Le toit du lit : votre enfant pourrait être angoissé à l’idée de dormir avec quelque chose au-dessus de la tête. Il peut craindre inconsciemment que quelque chose lui tombe dessus pendant son sommeil. Une expérience qui peut se révéler négative pour l’enfant.

Orientez plutôt votre choix vers un matelas au sol simple ou un lit au sol si vous voulez réellement que votre enfant bénéficie des avantages d’un lit Montessori (la motricité libre, environnement rassurant et expérimentation de la liberté dans la chambre de l’enfant). Si vous souhaitez ajouter un aspect cabane ou maison, vous pouvez toujours opter pour les lits tipi Montessori en bois (lits structurés en forme de tentes indiennes), qui ont une hauteur de couchage faible et une structure sans toit plein.

Comment fabriquer un lit Montessori

Vous êtes des parents bricoleurs et souhaitez vous lancer dans la fabrication d’un lit Montessorien bois sur mesure pour la chambre de votre enfant ? En plus de maîtriser votre budget, cela vous permettra de construire un lit personnalisé, joli et avec un sommier pour votre enfant. Pour y arriver, voici la méthode et les étapes à suivre.

Faire un lit Montessori soi-même

Le lit Montessori que vous souhaitez fabriquer en bois naturel doit respecter un principe simple : votre enfant doit pouvoir y accéder sans problème. Il doit pouvoir s’y déplacer sans craindre de tomber et sans aide extérieure. L’avantage d’un lit au sol est qu’il reste plus facile à construire qu’un lit en hauteur !

Pour faire un lit Montessori en DIY (Do It Yourself) pour son enfant, l’étape principale est la prise des mesures. Cela passe par le calcul des dimensions du lit à fabriquer. La taille du matelas que vous utiliserez peut vous aider à cadrer les mesures de votre futur lit.

Une fois les mesures prises, il vous faut à présent réunir le matériel nécessaire pour entamer la construction du lit Montessori, et notamment :

  • Visseuse ;
  • Bois, tasseaux ;
  • Lime ;
  • Scie ;
  • Mètre ;
  • Équerre ;
  • Papier verre, ou éponge abrasive pour polir ;
  • Vis ;

Fabriquer un lit Montessori en DIY

Maintenant que vous avez tout ce qu’il vous faut, la découpe et l’assemblage des pièces de bois naturel peuvent être entamés pour construire le sommier. Vous pouvez commencer par préparer vos tasseaux horizontaux en les découpant selon les dimensions qui vous arrangent. Exemple simple :

  • deux largeurs de 67 cm
  • deux longueurs de 123 cm.
  • Limez ensuite les bords des tasseaux et poncez-les sur toute la longueur. Faites ensuite un rectangle en assemblant les tasseaux. Vissez les tasseaux l’un à l’autre à l’aide de 2 vis.

Si vous souhaitez ajouter un toit (toit tipi ou toit plein), les dimensions que vous souhaitez doivent déterminer les dimensions de découpe des tasseaux verticaux. Associez-les aux tasseaux horizontaux avec deux vis.

Récupérez encore deux tasseaux ayant la même taille que ceux de la base, (123 cm dans l’exemple ci-dessus). Ils vont permettre de relier de manière horizontale les paires de tasseaux verticaux. Quant au toit, quatre tasseaux ayant 48 cm chacun sont idéaux. Mettez-les à part et vissez-les avec une barre de 123 cm pour réaliser le toit.

Voilà, la construction de votre lit Montessori avec sommier pour enfant est terminée, il est maintenant prêt à être installé dans la chambre de votre enfant.

À quel âge peut-on installer un lit Montessori ? Convient-il aux bébés ?

Vous avez envie d’appliquer les principes Montessori pour l’éducation de votre enfant. Pour cela, vous vous demandez s’il est conseillé d’installer un lit Montessori dès la naissance de votre bébé, et à partir de quel âge il est recommandé ?

Il n’y a pas d’âge précis pour dormir dans un lit enfant Montessori. Certains parents attendent que l’enfant sache marcher, entre 2 ans et 3 ans. D’autres par contre préfèrent habituer leur enfant depuis sa première année, à partir du moment où l’enfant peut se mouvoir librement.

Peut-on utiliser un lit Montessori dès la naissance ?

La parentalité positive recommande le lit bébé cododo pendant les premiers mois. En effet, pendant cette période, le bébé se sent plus en sécurité avec sa mère à côté. Au fil des mois, il grandit et se sent de plus en plus rassuré. À partir du moment où votre bébé ne dort plus avec sa mère, il peut dormir sur un lit Montessori avec un topponcino en complément du matelas, si vous craignez qu’il ne tombe en plein sommeil.

Peut-on utiliser un lit cabane Montessori dès la naissance ?

Les enfants peuvent utiliser un lit Montessori cabane à sommier à partir généralement de 3 mois, et ce jusqu’à ce qu’il ait acquis une certaine maturité et capacité de discernement. Lorsque votre enfant amorce la puberté, entre 8 et 12 ans, il peut commencer à dormir dans un lit d’adulte avec sommier. Vous pouvez profiter d’un changement de lit pour lui en acheter ou en construire un plus classique. Cependant, c’est à vous de « sentir » à quel moment vous devrez changer le lit de votre enfant. En l’observant grandir, vous saurez facilement quand ce sera le moment d’acheter un nouveau lit pour la maison.

Quel matelas choisir pour un lit Montessori ?

En matière de matelas pour un lit bébé Montessori, il n’y a pas de recommandations spécifiques. Un matelas pas trop haut permet de garder votre bébé en sécurité : il ne se blessera pas en tombant s’il reste proche du sol. Choisissez également un matelas assez vaste dans lequel votre enfant pourra se mouvoir aisément.

Par ailleurs, le matelas ne doit pas être trop mou, ni trop dur. En effet, pour le sommeil, l’épaisseur parfaite se situe entre 12 cm et 15 cm. Ne négligez pas la garniture biologique et la matière du matelas pour votre enfant, qu’il s’agisse d’une matière en mousse, à ressorts, en latex, le plus important est de trouver les dimensions adéquates pour votre enfant.

Par ailleurs, il faut éviter certains types de matelas : le matelas à ressorts, par exemple, peut être lourd et bruyant. Le matelas à mémoire de forme, quant à lui, n’offre pas de soutien. Ce dernier dégage aussi de la chaleur, alors que généralement les enfants transpirent beaucoup.

Où acheter un lit Montessori ?

Maintenant que vous savez ce qu’est un lit Montessori, la question suivante se pose : où acheter un lit Montessori ?

De manière générale, vous pouvez trouver un lit Montessori pour votre enfant en ligne, au rayon maison ou déco, ou dans une boutique physique.

Pour vous guider dans votre achat, Guide Montessori a listé quelques critères importants.

Dans l’esprit de la pédagogie Montessori, le lit devra être :

  • Très proche du sol (pas de pieds, pas de tiroir, un matelas fin…)
  • D’une taille adaptée à celle de l’enfant
  • D’un design simple et sobre

Nous vous recommandons en plus de choisir un lit :

  • Dotée d’une barrière ou d’un garde-corps permettant à la fois à l’enfant de dormir sans craindre de rouler hors du lit et de sortir du lit en rampant par une ouverture.
  • Fabriqué en bois traité écologiquement et sans substances nocives.
  • Fabriqué en Europe.

Guide d’activités Montessori de 0 à 3 ans

60 activités à faire chez soi pour développer la motricité, l'éveil des sens, la logique, le langage et l'autonomie

En savoir plus