S’y retrouver parmi les activités estampillées Montessori

Une multitude de produits pour enfants s’affichent comme relevant de la pédagogie Montessori. Nous vous aidons à faire le tri.

Par Jeanne Guillaume

Il faut bien différencier et s’y retrouver entre le matériel pédagogique Montessori et des activités estampillées Montessori vendues dans le commerce.

En effet, on parle de matériel Montessori pour le matériel pédagogique directement conçu ou adopté par Maria Montessori. Et plus récemment, par l’association Montessori internationale (AMI) qui fait perdurer son héritage. L’association Montessori France (AMF) donne une liste de ce matériel dans sa Charte des établissements Montessori de France. Ce matériel pédagogique se retrouve dans les ambiances Montessori du monde entier, avec quelques différences mineures.

La marque Montessori n’étant pas déposée, les fabricants se sont emparés de l’effet de mode. Certains suivant de louables intentions et soucieux de la qualité de leur matériel ou de leurs activités. D’autres s’affranchissant de toute rigueur.

Voici comment s’y retrouver parmi les activités estampillées Montessori.

Se fier à de grandes marques et à des revendeurs de matériel Montessori sérieux

Il s’agira là de réel matériel Montessori. Il a un coût.

Nienhuis est un fabricant allemand de matériel Montessori dont les produits sont revendus en France. Il respecte exactement l’esprit et les caractéristiques techniques du matériel Montessori et collabore étroitement avec l’association Montessori internationale (AMI).

Montessori spirit est un distributeur incontournable de Nienhuis en France et est plébiscité par les éducateurs Montessori français.

Une alternative réside dans le revendeur Absorbent Mind situé au Royaume-Uni.

D’autres fabricants et vendeurs français plus modestes proposent quelques pièces du matériel Montessori tels que So Montessori ou encore Au Bois des Lettres.

Des activités inspirées de la méthode Montessori peuvent également être tout à fait intéressantes et qualitatives. Devant un produit, si vous n’identifiez pas une marque ou un fabricant cité plus haut, voici comment vous fier à votre propre jugement.

Confronter les activités estampillées Montessori aux principes du matériel Montessori

Des activités faites de matériaux durables 

Maria Montessori exige de son matériel qu’il soit précieux, attrayant et durable. Favorisez donc les matériaux nobles, le bois étant souvent une bonne option. La pensée de Maria Montessori datant du siècle dernier, il nous appartient de l’extrapoler et de préférer des matériaux non polluants. Maria Montessori éduquait en effet les enfants au respect de leur environnement. Cet environnement peut s’entendre de façon large. A ce titre, le plastique et les activités peu durables en papier sont à éviter.

Des activités à taille d’enfant mais empreintes de sens et réelles

Le matériel Montessori est encore : concret, réel et porteur de sens. Écartez tout jouet dont le but pédagogique n’est pas évident. Une activité Montessori sera destinée à un apprentissage. Elle devra inclure des outils réels, utiles et précieux, et non de pâles imitations. A titre d’exemple, on qualifierait à tort de Montessori une cuisine à taille d’enfant dotée d’un faux robinet et d’ustensiles inutilisables pour cuisiner.

Un aspect pédagogique isolé par activité

De plus, selon les principes Montessori, une activité se doit d’isoler un aspect pédagogique. Ainsi, une activité peut être destinée à l’apprentissage des couleurs (présentées sous la même forme exactement), une autre destinée à l’apprentissage des formes géométriques (toutes de même couleur et matière), une autre pour les lettres et une autre pour les chiffres. Si ces 4 concepts sont réunis dans une seule activité, on ne peut parler d’activité Montessori. Il en va de même pour les très populaires “busy boards”. Ils reprennent certes les activités de fermeture et d’ouverture notamment explorées dans les cadres d’habillage Montessori. Mais le cumul de concepts sur un seul matériel est loin de l’esprit de Montessori et ne favorise ni la concentration de l’enfant, ni ses apprentissages.

Le contrôle de l’erreur inclus dans l’activité

De manière à favoriser les apprentissages en autonomie et au rythme de l’enfant, les activités Montessori devront, pour pouvoir se revendiquer comme telles, inclure un contrôle de l’erreur. Un parfait exemple est la boîte à formes destinée aux très jeunes enfants. Les ouvertures découpées dans la boîte suivent l’exacte forme et taille du cube à y faire entrer. L’enfant expérimentera lui-même si son choix est le bon. En revanche, le vrai matériel Montessori attribue à chaque forme une boîte respectant ainsi l’isolement de chaque concept.

Pour finir, il est important lorsque l’on pratique la méthode Montessori à la maison de veiller à introduire auprès des enfants les apprentissages selon leur stade de développement, leurs périodes sensibles et l’exact avancement ou ils se trouvent. Un concept introduit trop tôt risque de décourager durablement l’enfant. Lui présenter des activités déjà largement maîtrisées peut au contraire nourrir son besoin de répétition. ou bien, l’ennuyer profondément.

Guide d’activités Montessori de 0 à 3 ans

60 activités à faire chez soi pour développer la motricité, l'éveil des sens, la logique, le langage et l'autonomie

En savoir plus