Interview : architecte Montessori

Ana est architecte et formée à la pédagogie Montessori. Elle s’est spécialisée dans l’aménagement d’environnements Montessori.

Par Jeanne
Guide d’activités Montessori de 0 à 3 ans

60 activités à faire chez soi pour développer la motricité, l'éveil des sens, la logique, le langage et l'autonomie

Découvrir le guide
Ana Pinto Architecte à Paris Montessori.

Ana Pinto est architecte et formée à la pédagogie Montessori. Avec son mari, Mario Caceres, ils réalisent de nombreux projets d’aménagement d’environnements Montessori.

Enjouée et avec son charmant accent, Ana nous explique dans cette interview l’importance de son rôle d’architecte dans la conception des ambiances Montessori.

– Architecture et pédagogie Montessori, laquelle est arrivée la première dans votre vie Ana ?

– Je suis architecte avant tout ! J’ai étudié l’architecture en Colombie et aux Etats-Unis, les deux pays de mes origines, et en Espagne et en France. Je suis devenue maman et j’ai inscrit mes enfants dans une école Montessori à Paris. C’est là, parmi les parents d’élèves, qu’une maman, aussi éducatrice Montessori, m’a associée à son projet d’ouverture d’une petite ambiance Montessori 3 – 6 ans. La Montessori’s Cool dans le XVIIème arrondissement de Paris. Pour ce projet, l’éducatrice me guidait pas à pas sur les besoins et les caractéristiques que l’on devait retrouver dans un environnement Montessori.

Suite à ce premier projet, nous avons, mon mari et moi, été très sollicités par d’autres écoles Montessori. Mais il s’agissait de plus en plus de grands groupes. Nous étions donc face à des clients qui n’étaient pas eux-mêmes formés à la pédagogie Montessori. 

J’ai eu moi-même l’opportunité de me former à la pédagogie Montessori en 2014. J’ai suivi la formation de Kay Baker en Espagne pour les 3 – 6 ans et les 6 – 12 ans. Avec ce bagage, je suis donc désormais outillée pour répondre aux besoins des écoles Montessori qui s’installent.

Je suis tellement impliquée dans les projets d’ouverture d’écoles que, parfois, on m’a demandé de participer aux entretiens de recrutement ! J’interviens aussi souvent lors de la réunion de rentrée, face aux familles pour parler des aménagements, lesquels sont tellement importants dans les ambiances Montessori !

– La pédagogie Montessori fait ressortir la différence des besoins des enfants selon la tranche d’âge. Vous pouvez nous accompagner à travers le développement de l’enfant avec votre double regard, Montessori et d’architecte ?

– Alors, dans les ambiances de 0 à 6 ans, l’ordre est primordial. Tout doit avoir une place définie. Les couleurs et les codes qu’elles représentent sont importants. Un espace organisé est important pour la construction intérieur du petit enfant. Dans ces tranches d’âge, tout doit être ordonné et tout le matériel est  visible.

Spécifiquement dans les ambiances 2 – 3 ans, je prête une attention particulière à l’aménagement du point d’eau : les enfants le voient dès qu’ils entrent. C’est très attirant pour eux. Ils doivent aussi pouvoir voir le matériel sensoriel dès leur arrivée. En ambiance 3 – 6 ans, le matériel sensoriel et de vie pratique est aussi disposé près de l’entrée, très visible.

Une salle de classe Montessori. Aménagements faits par une architecte dans l'esprit de Maria Montessori.
Un ambiance 3 – 6 ans aménagée par Ana Pinto.

Les ambiances 6 – 12 ans se doivent d’être plus souples. Les enfants sont dans la recherche et l’exploration. Ils sont plus dans leur tête que dans leur corps. L’architecture doit refléter cela. Il n’y a pas d’étagères comme en ambiance 3 – 6 ans ou de mobilier trop visiblement adapté à leur taille. Les enfants veulent être considérés comme des grands. Idéalement, si l’école existe déjà, on conçoit les aménagements avec eux.

Malheureusement, il n’y a pas assez d’investissements dans les aménagements des collèges Montessori. On néglige ce point pour cette tranche d’âge. Il en résulte que le mobilier choisi, très commun, est souvent maltraité, dégradé. Je pense que cela serait différent avec un environnement soigneusement étudié et choisi. Cela conduirait naturellement à plus de discipline.

– Architecte Montessori, c’est un business qui tourne ?

– Oui, notre carnet de commandes est toujours plein. Du moins, jusqu’en 2018 et la loi Gatel qui a encadré plus strictement les conditions pour devenir directeur d’établissement hors contrat !

Après ça, nous avons aussi réalisé les aménagements de crèches municipales dans toutes la France. Des rénovations sont nécessaires tous les cinq ans. En effet, il faut penser que si on n’entretient pas l’espace, on revient très vite vers de la pédagogie traditionnelle.

Trois piliers sont nécessaires pour la pédagogie Montessori : l’espace, la pédagogie en elle-même, et la posture de l’adulte.

Nous avons aussi créé une ligne de meubles parfaitement adaptés à chaque pièce de matériel Montessori. Ainsi, dans ces étagères, la Tour rose a son emplacement par exemple. Et ce mobilier est pensé pour suivre la progression du matériel bien sûr !

– Pouvez-vous nous décrire quelques projets que vous avez réalisés ?

– Alors il y a eu la Montessori’s Cool, le tout premier projet avec l’aménagement d’une petite classe 3 – 6 ans. L’espace n’avait pas de fenêtres, et, malgré tout, nous avons obtenu un très beau résultat. L’école s’est agrandie et elle compte maintenant deux ambiances 3 – 6 ans et deux ambiances 6 – 12 ans.

– Et il y a eu ce concours organisé par Sébastien Leplaideur pour ce projet génial de l’école Montessori 21 à Paris. Son modèle économique comprenait une activité de location de l’espace en dehors des heures d’école. Cela lui permettait de baisser les frais de scolarité. Le défi était donc de créer des meubles pour le matériel Montessori et pour la classe la journée et qui soient parfaitement escamotables pour le soir ! Tout disparaît ! Nous avons gagné le concours !

– J’ai aussi travaillé pour l’aménagement de l’ambiance 3 – 6 ans dans l’Ecole d’application de l’Institut Supérieur Maria Montessori à Paris avec Francesca Raboni. On a fait des étagères noires de manière à mieux faire ressortir le matériel Montessori. On s’est inspiré de photos d’archives d’ambiances conçues par Maria Montessori elle-même. Cette ambiance est magnifique ! Toutes les proportions respectent le nombre d’or. J’ai créé des supports pour les lettres rugueuses afin qu’elles soient toutes visibles. Et Francesca est tellement ordonnée, sa classe et superbe !

La classe d'application de l'Institut supérieur Maria Montessori  de l'Association Montessori Internationale à Paris.
Ecole d’application de l’Institut Supérieur Maria Montessori à Paris.

– J’ai aussi travaillé pour l’école Montessori des Jeunes Pousses dans le XIXème arrondissement de Paris.

– Et il y a aussi la Caravelle School dans le XVème arrondissement de Paris. J’ai créé là aussi des supports spéciaux pour les livres et pour les lettres et les chiffres rugueux.

– A quoi ressemblerait votre école Montessori idéale ?

– Mon école idéale s’organiserait autour d’un espace vert. J’imagine des ambiances comme des alvéoles tout autour. Les enfants circuleraient librement d’une ambiance à l’autre et dans cet espace extérieur.

– Proposez-vous également vos services aux familles ?

Nous proposons aussi ces services à des familles qui souhaitent aménager leur espace selon les principes de la pédagogie Montessori. Elles favorisent ainsi l’indépendance de leurs enfants. Et je propose des conférences pour coacher les familles sur ces questions.

Voici quelques conseils que je peux donner aux parents qui souhaitent aménager leur espace selon les besoins de leurs enfants :

  • Pour le couchage des très jeunes enfants : un matelas sur un tatami au sol. (voir notre article Quel lit Montessori pour son enfant ?)
  • Les mobiles pour les bébés
  • Un lavabo accessible  : soit avec un dispositif pour grimper et se mettre à niveau du lavabo adulte, soit un dispositif qui s’installe sur la baignoire par exemple. (voir notre article Qu’est-ce qu’une tour Montessori ?)
  • Dans les chambres des enfants , favoriser des espaces contenus. Par exemple, pour un projet où le plafond était très haut, j’ai proposé l’installation de gros luminaires ronds qui descendaient assez bas. Les bébés aiment beaucoup les objets qui flottent ainsi.

Entretien réalisé par Jeanne Guillaume le 21 avril 2022.

5/5 - (2 votes)

Guide d’activités Montessori de 0 à 3 ans

60 activités à faire chez soi pour développer la motricité, l'éveil des sens, la logique, le langage et l'autonomie

En savoir plus