Montessori et handicap : la méthode adaptée aux troubles DYS ou TDAH

La méthode Montessori est une méthode éducative active et globale largement répandue dans le monde. Le matériel Montessori, à la fois concret, attractif, scientifique, et la pédagogie Montessori autocorrective et progressive, convient particulièrement aux enfants en situation de handicap.

La pédagogie Montessori a déjà prouvé à de multiples reprises son efficacité à aider les enfants atteints de troubles DYS ou TDAH.

Méthode Montessori et enfants atteints de troubles DYS ou TDAH

Les troubles DYS comprennent la dyslexie, dyspraxie, dysphasie, dyscalculie et dysorthographie notamment. Le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), est un trouble du comportement relativement fréquent chez l’enfant.

On estime aujourd’hui, que 10 % des enfants ont des troubles TDAH et que assez souvent ces troubles perdurent jusqu’à l’âge adulte lorsque la prise en charge est inadaptée ou inexistante. Le trouble TDAH est un trouble d’origine neurologique, qui engendre l’incapacité de l’enfant à se concentrer suffisamment longtemps sur une activité. Puisque la méthode Montessori favorise justement la concentration, elle s’avère appropriée pour assurer le suivi éducatif des enfants TDAH.

Bienfaits de la méthode Montessori dans les troubles DYS et TDAH

Maria Montessori a toujours été persuadée que les forces de développement sont incluses dans l’être vivant et que le but de l’éducation des enfants consiste à les aider à conserver leur spontanéité et à s’épanouir. La pensée Montessori encourage la liberté de penser et d’action, et favorise l’autonomie des enfants tout en respectant leur rythme de développement.

C’est dans ce respect du rythme de l’apprentissage que la pédagogie Montessori se montre particulièrement efficace dans la prise en charge des enfants atteints de troubles DYS ou TDAH. La méthode Montessori aide ces enfants à acquérir confiance en soi, autonomie et concentration, tout en leur permettant de s’épanouir à leur rythme.

De plus, dans de nombreux établissements Montessori, il y a des éducateurs formés aux troubles spécifiques du langage et des apprentissages. Ces éducateurs ont une excellente compréhension du cerveau, de la mémoire, de l’attention et des troubles relatifs aux apprentissages (TDAH, DYS). Ainsi donc, ils sont en mesure de comprendre les différents modes de fonctionnement de l’enfant atteints de troubles DYS ou TDAH et mettent en oeuvre des accompagnements adaptés pour leur permettre de s’épanouir dans les apprentissages Montessori. L’éducation Montessori peut aussi aider les enfants diagnostiqués autistes.